TRANSDEV DÉVOILE ISILINES, SA NOUVELLE MARQUE LONGUES DISTANCES

Bus & Car - Tourisme de groupe : 
					Entreprise  - Transdev dévoile Isilines, sa nouvelle marque longues distances
Dès cet été, 50 autocars porteront la livrée Isilines.
Le groupe Transdev a dévoilé aujourd’hui, 4 juin, le nom de sa nouvelle marque spécialisée dans le transport par autocar sur les lignes longues distances : Isilines. Avec pour objectif de transporter cinq millions de passagers en 2017.
 

"Transdev est le premier opérateur en France et un leader européen. Notre objectif est de maintenir ce leadership", martelait Jean-Marc Janaillac, Pdg du groupe, ce jeudi 4 juin devant les journalistes, venus nombreux. Pour négocier le virage de la libéralisation de l’autocar prévue par la loi Macron, Transdev lance sa propre marque : Isilines.

Les autocars Isilines, en livrées rouge sang, permettront à la marque "d’obtenir une bonne visibilité", précisait Laurence Broseta, directrice générale France. Vitres teintées, toilettes, climatisation, wifi gratuit… Transdev a pour ambition de casser les prix, tout en "proposant un service premium". Ainsi, les voyageurs se verront proposer des trajets Paris-Lyon (trois départs par jour) entre 19 et 35 euros, ou encore des Lyon-Marseille (un départ par jour) entre 15 et 25 euros. Ce pari sur l’autocar, loin de la rentabilité, devrait cependant atteindre un "niveau proche de l’équilibre d’ici 2017, entre Eurolines et Isilines", selon le Pdg.Hebergeur d'image

©Transdev-Isilines

Un réseau ambitieux

D’ici deux ans, le géant du transport en France s’est fixé pour objectif d’atteindre les cinq millions de voyageurs transportés avec une flotte de 300 véhicules neufs – lorsque son activité tourisme, Eurolines, en accueille quatre millions par an avec 500 autocars. Isilines devrait également permettre la création de 1000 emplois directs, dont 2/3 pour les conducteurs, selon le groupe. Toujours d’ici 2017, la marque rouge affiche un objectif de chiffre d’affaires de 100 millions d’euros.

Isilines compte 17 lignes en France, au départ de Paris ou transversales en province. Le nouveau réseau desservira une cinquantaine de villes dès cet été. "Nous en ouvrons une partie dès le 10 juillet prochain. Nous attendrons ensuite la promulgation de la loi Macron pour mettre en vente l’ensemble des points d’arrêt", expliquait Jean-Marc Janaillac. Certaines dessertes sont en effet en suspens, et dépendent de la décision de l’Assemblée qui n’a pas encore statué sur les seuils de 100 ou 200 km.

 

 

 

Source : Bus&car

 

Plus d'informatiosn sur le site : http://www.isilines.fr/fr

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site